luminothérapie thérapie par la lumière ; chromothérapie thérapie par les couleurs

Articles tagués ‘soleil’

Remède contre le mauvais temps…

Pluies, inondations, o-rages, averses… alors que nous sommes en juin, mois où le soleil devrait nous inonder de ses chauds rayons…

Je vous  propose un remède contre cette grisaille : une séance de luminothérapie (35 € la séance) qui vous permettra de retrouver la douceur du soleil et de ses bienfaits, vous repartirez rechargé d’une bonne énergie et  rempli d’un bien-être comme si vous avez passé une journée de vacances au soleil (sans les effets néfastes des ultra-violets). Une séance suffit pour repartir en forme.

De quoi, retrouver le moral et son dynamisme.

Résultat de recherche d'images pour "soleil"

N’hésitez plus, venez l’essayer et vous l’adopterez à chaque fois que vous aurez une baisse de moral et de vitalité. Prenez rendez-vous au 06 66 41 72 50.

 

Publicités

Dépression saisonnière, hibernation…

« Notre humeur est influencée par le rythme des saisons, par la durée et la luminosité des journées. Qui n’a jamais ressenti la morosité de l’hiver et l’euphorie des jours d’été ? Au-delà des variations physiologiques de l’humeur, certaines personnes présentent des dépressions dont les récurrences dépendent des saisons. Les dépressions apparaissent alors quasi annuellement, le plus souvent en automne-hiver, au moment où la durée d’ensoleillement est faible, puis les symptômes se dissipent à l’arrivée des beaux jours. »

« Dans la dépression saisonnière, la fatigue est souvent intense, plus rien n’éveille l’intérêt, le sommeil et l’appétit augmentent, avec une prise de poids et une appétence particulière pour les aliments sucrés. Les jambes sont lourdes. L’humeur est irritable et très sensible au rejet si bien que les patients s’isolent pour ne plus voir personne. »

« La dépression saisonnière n’est pas sans rappeler un état atténué d’hibernation. La réduction du temps d’exposition au soleil entraînerait des déséquilibres au niveau de notre horloge biologique interne au sein de laquelle la mélatonine, l’hormone du sommeil, joue un rôle central. Des études menées dans différentes populations du globe montrent d’ailleurs que les risques de développer une dépression saisonnière augmentent à mesure que l’on s’éloigne de l’équateur. »

« L’exposition à la lumière peut aider les personnes souffrant de dépression saisonnière à condition que la dépression soit légère (les formes sévères, souvent révélatrices d’une bipolarité, ne répondent pas bien à la luminothérapie). Cette exposition peut se faire de manière naturelle ou par des lampes de luminothérapie. »

Extraits de l’article intitulé : Dépression saisonnière : mythe ou réalité ?

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/20151103.OBS8767/depression-saisonniere-mythe-ou-realite.html

L’arrivée de l’automne

sunset-15290_640L’automne est la saison qui se situe entre celle de l’été où les jours sont les plus longs et celle de l’hiver où les jours sont les plus courts de l’année. L’automne est la période intermédiaire entre la saison chaude et la saison froide.

Cette saison voit l’ensoleillement diminuer et les contrastes thermiques augmenter.

Il peut arriver des redoux sur une courte période qui rappellent l’été (« l’été indien »). Profitez de ces jours là pour vous promener dans la nature tant qu’elle n’est pas encore endormie par le froid.

Continuez à faire le plein de soleil tant qu’il est présent comme les jours qui arrivent, surtout pour ceux qui n’ont pas pu avoir leur quota d’ensoleillement cet été, comme en Franche-Comté. Cela vous permettra de mieux tenir pendant la période hivernale…

Sinon, vous avez toujours la possibilité de vous recharger en bonne énergie avec une séance de luminothérapie…

 

Lien

Anniversaire d’un des pères fondateurs de la spectroscopie

L’astronome et physicien suédois, Anders Jonas Angström, un des pères fondateurs de la spectroscopie, aurait fêté son 200e anniversaire ce mercredi 13 août 2014.

Google célèbre à sa façon cet anniversaire :

« Il était l’un des pères fondateurs de la spectroscopie, mécanisme visant à étudier les rayonnements électromagnétiques émis, absorbés ou diffusés par la matière. Par ailleurs, c’est en 1862 qu’il découvrit la présence d’hydrogène dans l’atmosphère du Soleil. De ce fait, on peut voir sur l’illustration que la lumière blanche, passant probablement dans un nuage représentant l’hydrogène, est décomposée au travers d’un prisme.
Détenteur d’un diplôme d’enseignant de physique depuis 1839, c’est à l’observatoire de Stockholm qu’il partira acquérir de l’expérience en matière d’astronomie. Quelques années après, Anders Jonas Angström fut même nommé directeur de l’observatoire d’Uppsala (Suède). »

Voir planet.fr/societe-google-un-doodle-rend-hommage-a-anders-jonas-angstrom.674664.29336.html?xtor=ES-14-667874[Planet-Mi-journee]-20140813

Soleil d’été

La lumière du soleil n’a pas la même intensité et durée selon la période de l’année et le moment de la journée.

En été, le soleil est plus fort et dangereux à cause des UV (Ultraviolet) pour votre santé quand il est à son zénith, c’est-à-dire entre 12h et 16h. Vous aurez compris que les heures les plus chaudes et les plus agressives pour notre peau sont entre 12h et 14h mais qu’en France, avec les décalages que nous avons de deux heures en été depuis 1975, c’est entre 12h et 16h. En effet, à midi il sera en fait 10h au soleil et c’est à 14h qu’il sera midi pour le soleil. A 16h, le soleil sera encore très chaud puisqu’il sera que 14h pour lui.

Attention donc à l’heure et à la durée où vous recevez le soleil en été.

Arc-en-ciel

Couleurs d'arc-en-cielPluie, soleil… La période est propice pour admirer des arcs-en-ciel. En effet, si la lumière apparaît blanche en temps habituel, elle va, grâce à un phénomène naturel nous révéler ses nombreuses couleurs. C’est grâce à la réfraction, la réflexion et la dispersion des radiations colorées composant la lumière blanche du soleil sur des gouttes d’eau de la pluie que va se créer cet effet optique qu’on appelle « arc-en-ciel ».

Il y aura un phénomène d’arc-en-ciel à chaque fois qu’il y aura de l’eau en suspension dans l’air (pluie, brume, jet d’eau, arrosoir, cascade…) et une source lumineuse comme le soleil derrière soi. Les couleurs ressortiront encore plus quand l’observateur est du côté clair du ciel et qu’il a en face un ciel bien sombre. Plus les gouttes d’eau sont grosses, plus l’arc-en-ciel sera coloré et net.

Arc-en-cielL’arc-en-ciel résulte de l’émission de chaque radiation du spectre lumineux dans une direction différente, comme la décomposition de la lumière obtenue à travers un prisme. Bien qu’un arc-en-ciel couvre un spectre de couleurs continu, Isaac Newton précise 7 couleurs, le rouge à l’extérieur, puis l’orange, le jaune, le vert, le bleu, l’indigo pour finir par le violet à l’intérieur.

Arc-en-ciel (mai 2014)

La luminothérapie utilise la lumière blanche avec donc toutes les couleurs. Quant à la chromothérapie, elle utilise ces 7 couleurs séparément selon le type de besoin. Par exemple, le bleu sera un très bon accélérateur pour la cicatrisation de plaies.

Vidéo

Printemps

Les 4 Saisons de Vivaldi.

La nature renaît au printemps. La sève remonte pour redonner vie. Les jours rallongent, nous avons une meilleure lumière et le soleil est plus présent. Notre moral s’en ressent et la nature ne s’y trompe pas.

La végétation a commencé plus tôt à reprendre ses couleurs cette année. Le vert tendre des arbres se mêlent au vert foncé existant. C’est le vert printemps légèrement bleuté. C’est les jeunes pousses tendres. Les arbres sortent leurs fleurs et les fleurs sortent de terre. Le jaune, comme avec le forsythia, les jonquilles et les pissenlits, est une des premières couleurs à apparaître au printemps. Jaune comme le soleil qui nous redonne sa vivacité et sa gaieté après le gris de l’hiver.

Nous nous sentons plus légers et plein d’entrain, prés à repartir, à recommencer des choses. Comme les animaux sortant de l’hibernation, nous avons envie de ressortir, de nouveau dynamiques et poussés par cette nouvelle luminosité.

Le printemps est la période d’un renouveau, plein de promesses. Il est fêté par la nature, les oiseaux chantent l’arrivée des beaux jours et la musique se fait plus joyeuse…

%d blogueurs aiment cette page :